Tops & Listes​

le meilleur du Punk Hardcore

A7_New York

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de New York (2/2) : Manhattan

Visitons à présent Manhattan : East Village et Lower East Side réunissaient les squats où y vivaient les skinheads, véritable refuge pour tous les enfants fugueurs issus de familles à problèmes. La vie y était rude, la précarité, la criminalité et l’usage de drogues au sommet mais les clubs locaux permettaient à ces jeunes de libérer leur frustration lors de concerts Punk, dont ceux des Bad Brains en 1981 et 1982, créant ainsi des destins musicaux chez bon nombre d’entre eux…En voici les meilleurs exemples !

Queens

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de New York (1/2) : Queens

Restons sur la côte Est américaine, du côté de New York où le Punk Hardcore s’y est développé moins rapidement qu’ailleurs.
Il y est arrivé tardivement en 1981 par le biais des Dead Kennedys et Circle Jerks, puis timidement interprété par des groupes locaux de transition jusqu’à qu’une scène cohérente finisse par s’unir en 1982 autour de mauvais garçons prêts à tout.
Loin de la convention habituelle d’être originaire de la banlieue, le New York Hardcore (NYHC) était définitivement plus urbain, plus sale, plus en lien avec le Punk.
Allons dans l’arrondissement du Queens où tout a débuté, pour découvrir les meilleurs représentants du NYHC !

The Boston Crew

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de Boston

Poursuivons notre voyage sur la côte Est américaine, direction Boston qui a engendré l’une des scènes Punk Hardcore les plus intenses. Tout le monde a vu ce qui se passait à Washington D.C., et « Beantown » lui a emboîté le pas principalement articulée autour de Al Barile et de son label Xclaim!. La scène s’est caractérisée par un militantisme Straight Edge des plus virulents passant bien devant l’engagement social…This Is Boston, Not L.A. !

Washington DC

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de Washington D.C.

Si Los Angeles et la Californie ont engendré le Punk Hardcore, il s’est aussi construit à Washington D.C., la capitale des Etats-Unis. A la fin des années 1970, la jeunesse issue principalement de familles aisées et fréquentant les écoles prestigieuses découvre les nouvelles stars du Punk Rock local, les Bad Brains.
Parmi elle, le légendaire Ian MacKaye et son label Dischord Records, autour desquels s’est organisée et développée la scène harDCore dont l’existence a été aussi intense (fin en 1983) qu’unique (émergence du Straight Edge). Flex Your Head !

San Francisco

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de Californie (4/4) : la Baie de San Francisco

Restons en Californie, direction le Nord dans la région de la baie de San Francisco.
Contrairement à Los Angeles, adepte de la loi et de l’ordre, la Bay Area a toujours été un terreau fertile pour des générations de sous-cultures et autres styles de vie alternatifs.
Idéal donc pour favoriser le développement de la scène Punk, qui fera émerger des pépites Hardcore emblématiques !

Nardcore

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de Californie (3/4) : Oxnard

Troisième et dernière étape de notre visite de la Californie du Sud : Oxnard !
Cette municipalité à la culture Surf et Skate très prégnante, a rapidement été infusée par le Punk tout droit venu de sa voisine Los Angeles. Cette association a engendré un mouvement dans le mouvement, au travers d’un collectif de groupes unis autour d’une bannière : le Nardcore, combinaison des termes Oxnard et Hardcore ! Principalement popularisé par le label Mystic Records, le Nardcore est devenu incontournable et en voici ses meilleurs embassadeurs.

Huntington Beach

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de Californie (2/4) : Orange County

Continuons notre voyage de découverte des groupes et disques légendaires de Punk Hardcore californien ! Deuxième arrêt dans le SoCal, comté d’Orange et ses villes côtières voisines de Los Angeles !
Ici, on est loin des branchés d’Hollywood issus du milieu de l’art, les jeunes d’O.C. sont des purs produits du rêve américain qui a mal tourné à cause de la fracture familiale. Des allumés constituant une scène très créative et ultra-violente, d’où provient d’ailleurs le fameux violent dancing (autrefois appelé Huntington Beach Strut ou H.B. Strut).

Los Angeles

Les meilleurs albums de Punk Hardcore de Californie (1/4) : Los Angeles

L’Etat de Californie, son soleil, ses villes incroyables, toutes ses richesses, et sa Terre Sainte pour le Punk Hardcore : berceau du genre à la fin des année 70 (cf. son récit), la Californie s’est imposée comme la locomotive durant l’âge d’or du Hardcore américain (1980-1986).
Embarquons alors dans un voyage spatio-temporel pour découvrir ces meilleurs groupes et leurs disques qui ont bâti à tout jamais la légende du Punk Hardcore californien !
Direction la Californie du Sud, alias le SoCal, avec un premier arrêt dans le comté de Los Angeles !

2020_PLA

Pretty Little Awards 2020

Le Punk Hardcore est un genre musical à part entière avec ses groupes français et internationaux, ses poids lourds et jeunes pousses, ses albums, paroliers et artistes designers, ses labels, etc.
Découvrez le palmarès complet des Pretty Little Awards 2020 décernés et récompensant le meilleur dans chaque catégorie de l’écosystème !

2020_Top_Albums

Les 10 meilleurs albums Hardcore de 2020

2020 a été une année violente, gangrénée par la pandémie mondiale du Covid-19, la crise économique, la haine de l’autre…
De quoi nourrir la créativité des groupes de Punk Hardcore, puisque pas moins de soixante chroniques ont été publiées sur Pretty Little Sound.
Voici le « Top 10 » des albums Hardcore qui m’ont particulièrement marqué.

Germs

Les tout premiers albums de Punk Hardcore

Le Punk Hardcore est né entre 1978 et 1979 dans une Amérique au plus bas de sa forme (lire son incroyable Histoire). La Californie, en particulier la région de Los Angeles, a vu sa jeunesse noyer son nihilisme dans le Skate et le Punk Rock, jusqu’à créer une musique plus chaotique et agressive ! Plongez dans ces premiers groupes et disques qui ont ouvert la voie à ce nouveau genre musical et cette culture alternative !

Providence_Live

Ma conversion au Punk Hardcore

Au fil des écoutes, je m’éloignais petit à petit du Metal pour m’immerger de plus en plus dans l’univers fabuleux du Punk Hardcore. Trois années et deux poignées d’albums éminents auront suffi pour me convertir définitivement au Hardcore en 2009.

Terror_Live

Ma découverte du Punk Hardcore

Passionné de Metal, je découvrais le Punk Hardcore totalement par hasard fin 2005 sans imaginer qu’il bousculerait littéralement mes goûts musicaux et transcenderait ma vie !
Voici les albums Hardcore les plus marquants avec lesquels j’ai effectué mes premiers pas durant l’année 2006.

2019_Top_Albums

Les 10 meilleurs albums Hardcore de 2019

2019 a été une année musicalement riche, avec le retour en force du Crossover Thrash ou encore la suprématie du label Triple B Records.
Voici un « Best Of » des albums Hardcore qui ont retenu mon attention.