Les 10 meilleurs albums Hardcore de 2020

2020 a été une année violente, gangrénée par la pandémie mondiale du Covid-19, la crise économique, la haine de l'autre... De quoi nourrir la créativité des groupes de Punk Hardcore, puisque pas moins de soixante chroniques ont été publiées sur Pretty Little Sound. Voici le « Top 10 » des albums Hardcore qui m'ont particulièrement marqué.
2020_Top_Albums
Photo : Perfect World, ©Rebecca Reed
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

1. Struck Nerve – Rattle The Cage

Struck Nerve vient de Philadelphie et est indubitablement la nouvelle étoile montante du Youth Crew Hardcore ! Soutenu par le merveilleux label Youngblood Records, les américains balancent neuf compositions rapides, directes et fun dans le pur esprit des années 2000 (Posi Numbers Fest, Lockin’Out Records, Mental, Desperate Measures).

 

2. Entry – Detriment

Qui aurait cru que derrière cette pochette très artistique se cache un groupe de Punk Hardcore ? Entry livre un cocktail musical multivitaminé et explosif à base de D-Beat, Hardcore et Powerviolence. Noir, acide, brutal, vous n’en ressortirez clairement pas indemne !

 

3. Pummel– Our Power

Soyons aussi directs et impactant que les coups assénés par Pummel : This is Boston, Not L.A. ! Le groupe perpétue et démontre le savoir-faire bostonien avec quatre titres Hardcore uppercut !

 

4. Ecostrike – A Truth We Still Believe?

Les floridiens d’Ecostrike nous régalent depuis 2017 dans un registre Metallic Hardcore, mélodique et Straight Edge. Toutes les compositions sont des tubes, souvent galopantes, parfois plus lourdes et écrasantes, mais toutes intenses et prenant aux tripes grâce à une émotion judicieusement dosée et une production généreuse et incisive. L’héritier incontesté de la scène des années 90, pensez à Strife ou encore Trial !

 

5. The Fight – Endless Noise

The Fight, encore un autre groupe que je suis depuis ses débuts en 2017. J’aime leur hyper-fidélité au Punk Hardcore originel américain, et les teintes Street Punk et D-Beat anglais période 1980 qu’il intègre dans sa musique. L’album est une tornade retournant tout sur son passage, à coup de riffs de guitares et vocalises abrasives soutenus par une section rythmique endiablée. Authentique et politiquement engagé, respect !

 

6. Vanguard – Rage Of Deliverance

Les texans de Vanguard puisent leurs influences musicales dans le Metallic Hardcore des années 90 – débuts 2000, tels que Earth Crisis, One King Down, Seven Generations ou encore Merauder. Leur Hardcore est sans compromis, puissant et agressif afin de décupler l’écho à la cause qu’il sert : le Véganisme ! Les végans apprécieront l’inspiration et les nuances du message, les Hardcore fans y trouveront assurément leur dose de brutalité !

 

7. Change – Closer Still

Aram Arslanian + confrères tout aussi réputés de Seattle + React Records = meilleur album de Youth Crew Hardcore depuis True Colors et Mindset…infiniment brillant, rayonnant et positif !

 

8. Rotting Out – Ronin

Le retour des prodiges après cinq années interminables de hiatus ! Rotting Out fait vite oublier l’attente avec dix titres condensés de tout qui a fait le succès du groupe : un style Punk Hardcore californien, l’urgence et le groove idéal pour skater sous le soleil, un Walter Delgado plus énervé que jamais et les paroles les plus introspectives et poignantes jamais produites par le groupe. Simplement magistral !

 

9. Big Cheese – Punishment Park

Quel parcours et ascension fulgurante pour Big Cheese, mon chouchou et fleuron de la NWOBHC ! De sacrés musiciens qui ont créé ici un univers singulier : une patte musicale à base de Crossover Thrash new-yorkais et de British Heavy Metal pour des compositions courtes, intenses, puissantes et très recherchées, encensées par une production réaliste et naturelle, le tout sur fond d’ambiance underground et malaisante. Une pièce d’orfèvrerie qui les élève au statut de groupe culte !

 

10. Perfect World – War Culture

Il aura fallu deux petites années à Perfect World pour se hisser au sommet du Crossover Thrash mondial ! Les new-yorkais se démarquent par un talent et une intelligence hors-pair disséminés dans les moindres recoins de War Culture : un travail considérable et profond sur les compositions Crossover Thrash au service d’un concept album traitant de la violence sociétale par l’angle de l’introspection. Transcendant et épique !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email